Latest News

URGENT APPEAL FOR FUNDS TO KEEP US ONLINE

Your financial support what ever amount helps us sustain our activities as well as grow!





Monday, January 27

Help us fight Harper's campaign of disinformation
- 0

CJPME responds forcefully to Harper's Mideast Trip / CJPMO réagit avec fermeté au voyage de Harper au Moyen-Orient  

Fighting Harper's campaign of disinformation
 
La version française suit...
  
Many of you are probably as angry as we are about the pro-Israel disinformation campaign led by Canada's Prime Minister Stephen Harper this week.  We just wanted to let you know what we've done to oppose it, and what you can do to oppose it too!
  
 
Here's what we've been up to:
  
CJPME interviewed by national media:
  • Global TV National: CJPME's Thomas Woodley appeared on Global TV talking about Prime Minister Harper's speech to the Knesset. While the Global National only took a brief soundbite of everything he said, Woodley asserts that Harper should have recognized the Palestinians' legitimate grievances. To listen, starting at 1:07, click here: (LINK http://bit.ly/1bfQBHG )
  • CTV National: Again, Woodley appeared during a prime time 6:30 p.m. 3-minute interview on CTV national television.  Woodley criticized Harper's one-sided approach to Israel-Palestine, and pointed out the seriousness of several of Israel's violations Palestinians' human rights.
  • Toronto Star: Woodley quoted in Toronto Start article Stephen Harper's Knesset speech draws split reaction at home 
  • Embassy Magazine.  CJPME's Woodley also gave an extensive interview to Embassy Magazine in advance of Harper's Middle East trip, pointing out where Canada has failed in its Mideast foreign policy. 
CJPME Press Statements, sent to 2000+ press contacts: Confused on how to respond to Harper's disinformation?  Here's what to say to your friends:

1.    Harper says other countries are "Going along to get along" when they criticise Israel.  You can argue:
  • Upholding international law isn't "going along to get along"
  • Defending the more powerful party to this conflict isn't heroic, it's wrong and short-sighted.
  • Ignoring the rights of the weaker party in this conflict -- the Palestinians -- isn't daring or principled. It's going along to get along - with the Israeli right and its affluent supporters in Canada.
  • When the Obama administration and EU countries criticize Israel's illegal settlement activity, they aren't "going along to get along," they are being principled.
2.    Harper says that Canada and Israel are the "greatest of friends."  You can argue:
  • Harper is a great friend of Netanyahu and the rest of the Israeli right, not Israel
  • Real "friends" level with each other when a friend's conduct is illegal or unjust.
  • Real "friends" speak up when a friend is addicted, and Israel is addicted to the Occupation
  • Real "friends" don't pat their friends on the back when they break the law or bully their neighbours.
3.     Harper says the boycott of Israel is due to international anti-Semitism.  You can argue:
  • In the debate in Israel itself, most Israelis attribute the international boycott to outrage over Israel's "settlement" policy, and not anti-Semitism
  • With Israel still ignoring 65 years of UN resolutions and "quiet diplomacy," it's high time for economic pressure.
  • Economic pressure is a very reasonable and democratic strategy to address ongoing Israeli human rights abuses
  • Boycotting Israeli products cannot be equated with anti-semitism, nor with questioning Israel's right to exist or Israelis' right to security.   Anti-semitism is irrational hatred of Jews, not criticism of Israel's conduct.
4.     Harper says it's disgraceful to call Israel an apartheid state.  You can say:
  • The systematic segregation and second-class status that Israel imposes on Palestinians is what is disgraceful, not the use of the term "apartheid" to describe this system.
  • Israel's practices in the oPt impose apartheid ("apart-hood" in Afrikaans) on Palestinians.
  • If you don't like the word "apartheid," how else would you describe 1) ethnically segregated communities in the West Bank; 2) application of military law to Palestinians, civilian law to Israelis; 3) separate roads for Israelis and Palestinians; 4) separate checkpoint procedures for Israelis and Palestinians; 5) turning a blind eye to settler violence while jailing Palestinian children for throwing rocks at tanks, etc.
  • According to South Africans who have seen both systems in action, Israel's oppression of the Palestinians rivals the apartheid that white South Africa imposed on black South Africans,
5.    Harper refuses to "single out" Israel for criticism.  You can say:
  • When the US, the EU, international human rights organizations and Canadian student groups criticise Israel's violations of international law, they are not "singling Israel out for criticism", they are holding Israel to the standards expected of democratic countries.
  • Harper is singling out Israel, by ignoring illegal conduct it wouldn't ignore on the part of any other country
  • If Israel wants to be treated like a liberal Western democracy, it must act like one.  The world has never imposed sanctions, or forced peacekeepers on Israel as it has in many other problem countries.  
  • Harper seems to consider Israel incapable of respecting international law. That's condescending, and a double standard. 
Warmest regards,
 
CJPME Leadership
CJPME Email - CJPME Website

CJPMO réagit avec fermeté au voyage de Harper au Moyen-Orient 
 
Chères amies, chers amis,

Plusieurs d'entre vous partagent notre colère devant la campagne de désinformation pro-israélienne menée cette semaine par le premier ministre canadien Stephen Harper. Nous voulons vous faire part des moyens que nous utilisons pour nous y opposer, et comment vous pouvez aussi vous y opposer!
 

Voici que nous avons fait : 

CJPMO en entrevue avec les média nationaux : 
  • Global TV National : Thomas Woodley de CJPMO était de passage à Global TV pour parler du discours du premier ministre Harper à la Knesset. Bien que Global National n'ait utilisé qu'un court extrait de tout ce qu'il a dit, Woodley a affirmé que Harper aurait dû admettre les doléances légitimes des Palestiniens.Pour écouter, l'extrait débute à 1:07
  •  CTV National : Woodley a aussi accordé une entrevue de 3 minutes à 18 h 30, heure de grande écoute, à la télévision nationale de CTV. Woodley y a critiqué la position unilatérale de Harper sur la question israélo-palestinienne, et a mentionné la gravité de nombreuses violations aux droits de la personne des Palestiniens par Israël.
  •  Toronto Star : La citation de Woodley dans un article du Toronto Star "Stephen Harper's Knesset speech draws split reaction at home
  •  Embassy Magazine : Woodley de CJPMO a aussi accordé une longue entrevue au magazine Embassy avant le départ de Harper vers le Moyen-Orient, soulignant les ratages de la politique étrangère canadienne au Moyen-Orient.
Les communiqués de presse de CJPMO envoyés à plus de 2000 journalistes : 
Vous ne savez pas comment répliquer à la désinformation de Harper ? Voici ce que vous pouvez dire à vos amis :

1. Harper dit que les autres pays « font comme les autres pour maintenir la bonne entente » lorsqu'ils critiquent Israël. Vous pouvez dire :
  • Soutenir le droit international ne veut pas dire « faire comme les autres pour maintenir la bonne entente »
  • Défendre le plus puissant de ce conflit n'est pas un acte héroïque, c'est immoral et un manque de vision.
  • On ne fait pas preuve d'audace et de principes en ignorant les droits des plus faibles, les Palestiniens, dans ce conflit. C'est « faire comme les autres pour maintenir la bonne entente » avec la droite israélienne et ses nombreux partisans au Canada
  • Lorsque l'administration Obama et les pays de l'Union européenne critiquent les activités de colonisation illégale d'Israël, ils « ne font pas comme les autres pour maintenir la bonne entente », ils respectent des principes.
2. Harper dit que le Canada et Israël sont de « très proches amis ». Vous pouvez dire :
  • Harper est un grand ami de Netanyahou et de la droite israélienne, pas d'Israël.
  • De vrais « amis » font preuve de franchise entre eux lorsque le comportement de l'un est illégal ou injuste.
  • De vrais « amis » dénoncent la dépendance d'un ami, et Israël a une dépendance à l'Occupation.
  • De vrais « amis » ne félicitent pas leurs amis qui contreviennent à la loi ou persécutent leurs voisins.
3. Harper dit que l'antisémitisme international est responsable du boycottage d'Israël. Vous pouvez répondre :
  • Dans le débat en Israël, la plupart des Israéliens attribuent le boycottage international à l'indignation devant la politique coloniale israélienne, et non à l'antisémitisme.
  • Devant le refus d'Israël de respecter 65 ans de résolutions et de « diplomatie discrète » de l'ONU, il est grand temps d'appliquer des pressions économiques.
  • Les pressions économiques sont un moyen raisonnable et démocratique de remédier aux violations des droits de la personne en cours en Israël.
  • Le boycottage de produits israéliens ne peut pas être associé à une forme d'antisémitisme. Il ne peut pas non plus être utilisé pour remettre en question le droit d'Israël d'exister ou son droit à sa sécurité. L'antisémitisme est la haine irrationnelle des juifs, ce n'est pas une critique du comportement d'Israël.
4. Harper dit qu'il est scandaleux de qualifier Israël d'État apartheid. Vous pouvez dire :
  • Ce qui est scandaleux, c'est la ségrégation systématique et le statut de seconde classe imposés aux Palestiniens, ce n'est pas l'utilisation du terme « apartheid » pour décrire ce système.
  • Les agissements d'Israël dans les territoires palestiniens occupés imposent l'apartheid (« apart-hood » en Afrikaans) aux Palestiniens.
  • Si vous n'aimez pas le mot « apartheid », alors comment décririez-vous 1) les communautés divisées en fonction de l'ethnie en Cisjordanie; 2) l'application de la loi martiale pour les Palestiniens et de la loi civile pour les Israéliens; 3) des routes distinctes pour les Israéliens et les Palestiniens; 4) des procédures différentes aux points de contrôle pour les Israéliens et les Palestiniens; 5) le fait de fermer les yeux sur la violence des colons alors que des enfants palestiniens sont emprisonnés pour avoir lancé des pierres sur des chars d'assaut, etc.
  • Selon des Sud-Africains ayant été témoins des deux régimes, l'oppression des Palestiniens par Israël équivaut à l'apartheid que l'Afrique du Sud blanche a imposé aux Noirs d'Afrique du Sud.
5. Harper refuse « d'isoler » Israël en le critiquant. Vous pouvez répondre:
  • Lorsque les États-Unis, l'Union européenne, les groupes internationaux de défense des droits de la personne et les groupes d'étudiants canadiens critiquent les violations d'Israël du droit international, ils ne « montrent pas Israël du doigt » pour le critiquer, ils souhaitent qu'Israël se conforme aux normes de la même façon que les pays démocratiques.
  • Harper isole Israël en ignorant un comportement illégal qu'il ne tolérerait pas d'un autre pays.
  • Si Israël veut être traité comme une démocratie occidentale libérale, il doit agir comme tel. Le monde n'a jamais imposé de sanctions ou la présence de médiateurs à Israël comme il le fait à d'autres pays instables.
  • Harper semble considérer qu'Israël est incapable de respecter le droit international. C'est une attitude condescendante et partiale. 
Sincères salutations,

La direction de CJPMO
Courriel CJPMO  - Site Web CJPMO
Canadians for Justice and Peace in the Middle East (CJPME) is a non-profit and secular organization bringing together men and women of all backgrounds who labour to see justice and peace take root again in the Middle East. Its mission is to empower decision-makers to view all sides with fairness and to promote the equitable and sustainable development of the region. 
 
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d'horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d'influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l'essor durable et équilibré de la région.
« PREV
NEXT »

No comments

Post a Comment